Rêverie irlandaise et équinoxe d’automne

Depuis une semaine, je me réveille chaque matin au son de musiques celtiques. Des ensembles de fiddle, flûte, harpe, Bouzouki et Bodhràn jouent continuellement dans ma tête. Je revois les ambiances festives des Pubs irlandais que j’ai fréquentés où la bonne humeur n’est nulle part la même au monde. Cet esprit de joie et d’union, où l’on vous invite à danser et à chanter au son de percussions et de rythmes sans pareil. Il y a quelque de chose de magique, d’harmonieux et de parfaitement cohérent.

Puis je m’échappe dans les paysages de verdures flamboyantes où la magie m’accompagne toujours. D’ailleurs, vous ne seriez pas surpris de croiser un Leprechaun au détour d’un cercle de menhir ou encore près du site extraordinaire de Newgrange dans la vallée de la Boyne.



Equinoxe d’automne

Jusqu’à ce matin, je ne comprenais pas pourquoi tout cela m’accompagnait sans cesse depuis une semaine. Mais après une rencontre faite il y a deux jours, je viens de comprendre que les racines irlandaises que j’aime tant sont aussi très proches de la mythologie celte. Et figurez-vous que cette semaine, le 21 septembre, c’était l’équinoxe d’automne, c’est-à-dire que la nuit et le jour s’égalent très exactement à 12h.



L’équinoxe chez les druides

Dans les traditions druides et celtes, cette fête célèbre la paix et la sérénité.

A l’aide de différents rituels, c’est le moment de laisser le passé derrière soi et de profiter de la récolte de l’année pour en ressortir plus fort. Lors de cette journée d’équilibre (entre le jour et la nuit), sa recherche est permanente.

Si vous aviez quelque chose à terminer, c’est le moment idéal pour régler ce qui a été commencé et le clore. Les anciens rituels celtiques réalisés en ce jour nous invitent à nous défaire des chemins factices d’évolution et à construire notre essentiel loin de la dispersion, de l’hésitation, des craintes et des doutes. C’est le temps idéal pour débuter un réel travail sur soi afin de mieux se connaître.

« Pour les Druides c’est le jour du partage entre le haut et le bas, l’alternance Lugh/Taranis qui nous incite à bénéficier de la lumière solaire sans refuser le tonnerre, le vent et la brume. »

Related Posts with Thumbnails

Author: Christine

Fondatrice de Réinventer le Quotidien, Christine est la rédactrice en chef du site. Elle est titulaire d’un B.A en marketing obtenu à Dublin et d’un M.A. en communication de l'UQAM. Le jour, elle est stratège en contenu, rédactrice web, journaliste et naturopathe; tandis que le soir, elle est une maman et une conjointe épanouïe. Christine est passionnée par la santé, le bien-être, la Slow Life, le minimalisme, la cuisine, les voyages, les relations humaines et aime créer des ponts entre chacune de ses passions. Son credo? « Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité. »

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This