Thérapie enfantine

Ces temps-ci, je me surprends à souvent jouer aux « grands ». Taxes, choix de carrière, ruptures, finances, parents, vieillissement, baby-boom… C’est un peu comme de se promener à nouveau dans les énormes souliers à talons de sa maman et de porter son rouge à lèvres éclatant ; c’est intimidant.

Mais au cœur de tous ces changements, j’essaye de protéger quelques rituels bien ancrés dans l’enfance afin d’entretenir ma curiosité, ma spontanéité et ma capacité de m’abandonner.

Ainsi, je vous propose ces quelques petits gestes enfantins qui s’insèreront très bien dans votre quotidien et qui sauront vous recentrer lorsque la vie d’adulte tentera à nouveau de vous dépasser et de vous intimider.

 

 Sautillez !

Sautiller

© Sarah McMahon

Vous vous souvenez de l’intensité de ces quelques instants qui précédent un sautillement à la Magicien d’Oz ? Votre pas s’accélère, votre trot se transforme en course et voilà — vos pieds quittent le sol dans un mouvement qui vous surprend par son élégance. Comme par magie, alors que vos jambes vous projettent vers l’avant et vos bras prennent un élan, vous retrouvez votre insouciance d’enfant ; si ce n’est que pour un instant. Impossible de retenir sa colère ou son anxiété en sautillant. Mieux encore, l’effet est contagieux. Souriez aux gens autour de vous alors que vous les dépassez en plein élan et vous êtes presque garanti d’un retour de sourire sincère. Et qui sait ? Vous aurez peut-être semé l’idée dans leur esprit !

PS: Il est à noter que sautiller est aussi bien recommandé pour les soirées de réunions entre amies et les premières randonnées en amoureux.

 

 Soufflez des bulles !

bubble

Il y a quelques semaines, j’ai reçu un groupe d’étrangers chez moi pour la fête d’une bonne amie. Emportée par une visite éclair au Dollarama quelques minutes avant l’arrivée de mes invités, j’ai mis le grappin sur une panoplie d’accessoires festifs. Parmi mes instruments « surprise »: des bouteilles de bulles de savon. Pourquoi pas, me suis dis-je ? À la limite, ça servira lors de la visite de mes nièces de 4 et 8 ans.

Surprise surprise ! Les bulles furent le « hit » de la soirée.

En l’espace de quelques instants, alors que chaque invité tentait, tant bien que mal, de se présenter au groupe, il aura suffi de souffler quelques bulles pour nous émerveiller et nous catapulter aux quatre coins du salon pour les attraper.

La glace était brisée, la confiance établie et le stade du ridicule dépassé.

 

 Dessinez sur le trottoir !

Dessiner sur le trottoir

© Sarah McMahon

J’ai toujours cru à l’importance de s’approprier les espaces publics afin d’améliorer nos communautés et nos vies de quartier. À ma façon, j’ai tenté de contribuer au mouvement en travaillant sur des projets comme le Festival Mural, les ruelles vertes ou les grands nettoyages de quartier.

Mais dans mon quotidien, c’est avec mes craies de trottoir que j’essaye de faire sourire mon voisinage.

Dessinez une marelle sur le trottoir devant votre appartement, ajoutez-y quelques mots d’encouragement et installez-vous sur votre balcon quelques instants. En l’espace de 10 minutes, vous verrez des passants de tout âge sauter, sourire, prendre des photos et — si vous laissez vos craies à côté de votre dessin — ils risquent même de contribuer à votre œuvre. Ainsi, le matin suivant, vous ne pourrez faire autrement que de sourire à votre tour devant le beau désordre coloré et plein de vie qui vous accueillera au bas de vos escaliers. Toute une façon de commencer la journée du bon pied !

 

 Perdez-vous dans un fort en couvertures

Fort de couvertures

© Sarah McMahon

Il y a quelques années, j’ai reçu le meilleur cadeau de fête de ma vie. Après une belle journée au boulot à me faire dorloter par mes collègues (dont la magnifique Christine, qui anime ce beau site avec élégance) je suis rentrée à la maison et y ai trouvé un salon complètement transformé. D’un coin à l’autre de la pièce, mon copain de l’époque avait suspendu des couvertures, des lumières de Noël, des foulards et des guirlandes. Sous ce tunnel de couvertures, qui servait d’entrée, se trouvait: notre matelas gonflable, notre télévision, une pile d’oreillers, une bouteille de vin et toutes les friandises imaginables. C’était magique.

Depuis, je profite de chaque occasion possible pour rapprocher mes chaises de cuisine et y accrocher un grand drap afin de me construire un château temporaire. C’est tout simple et la joie est instantanée — vous voilà dans votre propre petit univers ; loin des courriels, des échéanciers, des comptes en banque et des attentes imposantes… un petit goût de liberté.

Parce qu’au fond, la liberté ce n’est pas qu’une histoire de vacances ou d’absence d’anxiété, ce n’est pas qu’une question d’échapper à nos obligations ou responsabilités ; c’est un état d’esprit qui se travaille au quotidien, doucement, petit à petit.

Related Posts with Thumbnails

Author: Sarah

Journaliste de formation, Sarah est une touche-à-tout, une auto-entrepreneuse dans l’âme, une amoureuse des mots, une dessinatrice de talent, une baroudeuse invétérée, un coeur sensible et attachant, une femme-enfant qui sait poser un regard sur le monde avec une touche unique d’humour et de poésie.

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This