Découvrir la vraie « Slow life » grâce à ma fille

Ma fille m’apprend tellement.

 

Chaque jour depuis sa naissance je la regarde grandir et elle m’émerveille constamment. Elle me ramène à une certaine essence de vie et d’amour. J’essaye (autant que possible) de plonger dans ses grands yeux bordés de longs cils qui remontent vers le ciel pour qu’elle m’enseigne à vivre l’étonnement et la beauté du monde, comme si chaque expérience était une première.

 

Mais le plus important est qu’elle m’ait réappris la lenteur, le lâcher-prise, le laisser-aller.

 

Slow-Life

 

Elle m’a appris à ralentir.

 

À ne plus courir après le temps sans cesse.

 

Elle m’apprend à aller à son rythme. Le vrai. Celui qui est loin des messages instantanés, des alertes de courriels, des rappels de rendez-vous.

 

Depuis plusieurs années j’essaye de suivre et d’appliquer au quotidien certaines règles zen, mais je me suis vite rendu compte, à ses côtés, qu’il me manquait quelque chose: la lenteur. Je dirais même plus, l’exquise lenteur.

 

Les premiers mois avec elle, les petites habitudes de la soi-disante-efficacité ont bien essayé de se frayer un chemin dans mon cerveau en me poussant à abattre un certain nombre de tâches dans mes journées, écrire un peu, travailler même; mais ma fille m’a vite rappelée à l’ordre. Avec ses grands yeux pleins d’étoiles et abasourdis qui me disaient « mais qu’est-ce que tu fais encore maman, moi je veux que l’on reste collée-serrée et que tu t’occupes de moi. »

Cela n’a pas été facile au début de lâcher prise, de me dire que je n’avais plus le contrôle de mon horaire. Mais j’ai rendu les armes, j’ai déposé mes bras autour d’elle, je suis allée à son rythme et c’est tout un nouveau monde qui s’est ouvert.

 

Il n’y a pas de honte à vouloir profiter de ses enfants sans rien faire d’autre.

Il n’y a pas de honte de ne rien avoir à son horaire que celui de vouloir passer du bon temps avec sa famille.

 

En ralentissant, en prenant mon/notre temps, je nous crée des souvenirs, des moments uniques et un véritable lien d’attachement. Je me dis oh que c’est bon de pouvoir lui raconter des histoires ou encore de sillonner le quartier ensemble; que c’est bon d’aller prendre le goûter ensemble au parc durant les belles après-midi d’été; que c’est bon de faire des siestes dans les bras l’une de l’autre; que c’est bon de jouer avec elle et de la faire rire aux éclats; que c’est bon de pouvoir passer des heures à l’observer regarder ses mains; que c’est bon de lever le pied et d’apprécier chaque instant, de les savourer comme un bonbon acidulé que l’on ne croque pas précipitamment, mais que l’on suçote délicatement.

 

 

Je peux affirmer maintenant que si j’avais découvert le mouvement du Slow il y a quelques années, j’ai vraiment commencé à l’expérimenter avec ma fille : prendre du recul et savourer le temps de vivre.

 

Qu’est-ce que la Slow life?

 

Le mouvement Slow est né en 1986 en Italie du journaliste gastronomique Carlo Petrini qui s’indignait devant l’augmentation grandissante des fast-foods. Il est alors le premier a parlé du Slow Food qui met en avant scène la qualité des produits du terroir, du partage ainsi que les plaisirs des papilles.

 

De là, le mouvement Slow gagne presque toutes les sphères avec le slow parenting, slow management, slow travel, slow money, slow art, slow book ou encore slow sex.

 

 

Comment ne plus vivre à mille à l’heure?

 

Le bonheur ne se quantifie pas en nombre de croix que vous aurez barré à vos listes quotidiennes, mais en la qualité que vous trouverez à savourer chaque moment.

 

On n’est jamais vraiment satisfait lorsque l’on fait une chose en la bâclant.

 

Que ce soit passer du temps avec des amis ou de la famille, produire un travail, boire un café, faire son épicerie, etc. Alors l’idée ici est de reprendre le contrôle de notre vie afin de l’apprécier pleinement.

 

Voici quelques pistes pour vous y aider :

 

1 – On ne prévoit plus 15 obligations quotidiennes. Limitez-vous à une ou deux et appréciez-les. Faites une chose à la fois, tranquillement, sans l’expédier. Profitez.

2 – On se débranche. Pour ne pas se laisser distraire, déconnectez-vous de vos appareils régulièrement. Et le soir, en rentrant du travail, déconnectez-vous! Si vous le pouvez, privilégiez la marche, le vélo ou les transports en commun pour rentrer chez vous et laisser vos dossiers au bureau.

3 – On prend des vacances régulièrement. Pour être créatif, détendu, efficace et recharger ses batteries, il est nécessaire de se reposer et de prendre des vacances sur une base régulière. C’est bon pour vous, votre famille et votre employeur.

4 – On prend le temps de cuisiner. La nourriture c’est la vie, alors appréciez chaque légume que vous coupez, respirez, imaginez le bonheur que ce sera de manger ce délicieux plat que vous vous préparez ou que vous préparez à votre famille. Mettez de la musique douce. Chantez.

5 – On reconnecte avec nos enfants. Pas besoin de leur prévoir mille activités, mais une ou deux, bien choisies, que vous pourriez partager avec eux. Vous nourrirez leur confiance en eux et vous construisez des souvenirs pour toute la vie. Appréciez.

 

À lire:

• Blogue: http://www.zen-et-organisee.com/ de Diane Ballonnad Rollad

• Livre: La Slow Life en pleine conscience de Cindy Chapelle

• Livre: Lenteur mode d’emploi – Mieux vivre et mieux penser dans un monde accro à la vitesse de Carl Honoré

• Psychologie Magazine: dossier Ralentir : http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Comportement/Articles-et-Dossiers/Comment-ralentir

• Article: Le jour où j’ai cessé de dire « Dépêche-toi » de Rachel Macy Stafford : http://www.huffingtonpost.fr/rachel-macy-stafford/jour-cesse-dire-depeche-toi_b_3730089.html

Related Posts with Thumbnails

Author: Christine

Fondatrice de Mademoiselle Cricri, Christine est la rédactrice en chef du site. Elle est titulaire d’un B.A en marketing obtenu à Dublin et d’un M.A. en communication de l'UQAM. Le jour, elle est rédactrice web, journaliste, naturopathe et doctorante en communication; tandis que le soir, elle est une maman et une conjointe épanouïe. Christine est passionnée par la santé, le bien-être, la cuisine, les voyages, les relations humaines et aime créer des ponts entre chacune de ses passions. Son credo? « Faire naître un sourire, un rêve » voilà ce qui l’anime.

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. [Bien-être] Comment faire le vide en 5 étapes faciles | Mademoiselle Cricri - […] voilà. Cela fait des années que je fais attention à mon rythme de vie, que je questionne ma consommation,…

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This