5 conseils pour allier vie personnelle et vie professionnelle

Elles sont jongleuses, équilibristes, « mompreneurs » ou assistantes commerciales. Elles sont mères, épouses, yogis, soigneuses de doudous en détresse et jamais elles ne semblent épuisées… Mais comment font certaines femmes pour gérer leur quotidien ?

 

Être une femme libérée, chantait Cookie Dingler, ce n’est pas si facile. Et on est bien d’accord. Surtout quand on vient de passer une heure à chercher un top en soie dans une pile de vêtements en désordre, faute de temps pour savoir comment ranger sa chambre, tandis que le petit dernier vient de jeter sa chaussure dans son bol de céréales.

Voici quelques conseils pour atteindre le nirvana de la working-girl qui aimerait arriver à l’heure le matin.

 

5-conseils-vie-pro-vie-perso-3

 

Le nirvana de la “working girl”

P-L-A-N-N-I-N-G.

La planification est à la « working girl » ce que Vogue est à Anna Wintour : vital.

Délimitez vos heures de travail pour qu’elles ne débordent pas sur votre vie de famille.

Vous exercez une activité créative et n’êtes pas très à cheval sur les horaires ? Forcez-vous, dans ce cas, à organiser une bohème ordonnée.

Si vous devez travailler le soir, par exemple, assurez-vous au moins 2 bonnes heures de complicité avec vos enfants après l’école. C’est indispensable pour garder un équilibre familial.

 

Les 4 fantastiques

O-N D-É-L-È-G-U-E

Même si toutes les femmes du monde aimeraient avoir des journées de 72h, on sait malheureusement qu’on doit tout caser en 18h, histoire de dormir au moins 6h par nuit. Pour y parvenir sans renoncer à certains choix, on délègue, on fonctionne en réseau, on s’entoure. Et on ne fait l’impasse sur personne.

Les 4 réseaux à appeler quand rien ne va plus:

  • La famille
  • Les amis
  • Les autres parents d’élèves et les collègues
  • Les professionnels: de l’assistante maternelle à la femme de ménage, en passant par le médecin qui se déplace à domicile et le kiné qui peut vous prendre à la dernière minute.

 

Ficher

O-N F-I-C-H-E

Non, on ne fiche pas les collègues et les camarades de classe des enfants, même si vous avez toujours rêvé, au fond, de travailler à la DGSI. On fait simplement des fiches visant à améliorer l’organisation de la vie de famille. Fiches-menus, fiches-rangement, fiches-brossage de dents…

Plutôt que de négocier sans fin avec les enfants pour qu’ils rangent leurs affaires, imprimez des fiches qui leur montreront comment ranger leur chambre, étape par étape. Ils n’auront plus qu’à cocher la case « vêtement », « doudou », « voitures »… chaque fois qu’ils auront terminé une étape.

 

Le lâcher-prise

O-N L-A-C-H-E T-O-U-T

Et on met la musique à fond !

Il faut accepter parfois de remettre au lendemain une tâche prenante. Pas question de vous relever à minuit trente pour relire votre présentation pour la réunion avec le big boss. Vous l’avez déjà relue 7 fois et une relecture au petit-déjeuner avec un oeil neuf sera plus bénéfique qu’une nuit blanche à essayer de peaufiner. Vous aurez certainement plus de chance de trouver une oreille attentive à 7h du matin qu’à 1h.

 

Et si ça s’avère ingérable ?

A-L-L-O C-O-A-C-H ?

Faîtes-vous coacher ! Il existe des coachs en gestion du temps qui vous aideront à apprendre à dire non, gérer les attentes et les priorités de votre entourage… et penser un peu à vous en éliminant superflu et éléments polluants de votre quotidien.

Related Posts with Thumbnails

Author: Valérie

Valérie est journaliste et rédactrice. Quand elle ne court pas après les mots, Valérie court après ses marmots et le temps avec autant d'acharnement que Le Lapin Blanc. Cette année, c'est décidé, elle se met au yoga !

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This