[Zéro déchet] Cotons à démaquiller et mouchoirs lavables et réulitisables

En 2018, je souhaite continuer ma transition vers un mode de vie zéro déchet. Pourquoi? Tout simplement parce que c’est économique et écologique! Après avoir changé nos brosses à dents, je me suis attaquée aux cotons et mouchoirs jetables.

 

Crédit photo: Christine Lacaze

 

Cela faisait un long moment que je souhaitais essayer les tampons à démaquiller réutilisables. Alors quand Omaïki m’a écrit pour me présenter leur toute nouvelle gamme de produits pour la maison, HÖM, j’étais plus que curieuse d’en savoir plus et de les tester. Entièrement conçue et fabriquée au Québec avec des matières premières locales, la gamme HÖM comprend des mouchoirs, des tampons démaquillants et des lingettes d’hygiène personnelle réutilisables.

 

Les cotons à démaquiller réutilisables

 

Crédit photo: Christine Lacaze

 

Les cotons démaquillants sont une véritable révolution.

Ils ont une durée de vie de 5 ans en moyenne. En sachant qu’une femme utilise 6 tampons jetables en moyenne par jour pour se démaquiller ou se nettoyer le visage, cela revient à 2 190 cotons achetés et jetés chaque année pour une seule personne, soit 109 500 sur 50 ans. De plus, selon Planestocope, la production mondiale de coton a augmenté de 10 % alors que la culture du coton non bio est très controversée. D’un côté, elle exige énormément d’eau (5 260 litres pour produire un kilo de coton (source CNRS)) et de l’autre, les conditions de travail des paysans qui le cultivent sont souvent peu éthiques. Autre point important, selon moi, est la grande quantité de produits chimiques utilisés pour blanchir le coton non bio. Saviez-vous que l’utilisation de chlore ou d’azurants chimiques est fréquente?

 

Crédit photo: Christine Lacaze

 

En optant pour les tampons à démaquiller réutilisables de HÖM, vous n’avez plus de soucis à vous faire. Ils sont tous TRÈS doux, fabriqués avec amour au Québec et composés de :  56% viscose de bambou, de 24% coton bio et 20% polyester.

Côté pratique, ils s’utilisent de la même façon que des cotons jetables. Je ne vois aucune différence si ce n’est l’absorption des liquides qui est un peu plus lente. Mais honnêtement, ça ne me gêne pas du tout.

Ils sont disponibles en 3 modèles différents : ronds (2,5’’), carrés (3’’) ou grands carrés (5’’) // J’utilise les carrés (3’’).

Astuce: pour garder leur blancheur, je vous conseille de les nettoyer rapidement à l’eau après leur utilisation. Aussi, je vous conseille de les mettre dans un sac de lavage en filet pour ne pas les perdre au fond de la machine à laver.

 

Les mouchoirs réutilisables

 

Crédit photo: Christine Lacaze

 

Je trouve cela assez drôle que l’on revienne aux mouchoirs réutilisables. J’en avais quand j’étais toute petite et je me souviens que mon papy ne pouvait s’en passer. J’ai commencé à les essayer tranquillement en début d’année – avec le froid que nous avons qui n’a pas le nez qui coule! Le premier avantage que je vois avec ces mouchoirs réutilisables est qu’ils sont doux et non irritants pour le nez (encore une fois, aucun produit chimique). Ensuite, évidemment c’est leur rentabilité. Une fois utilisé, je les lave en machine et hop c’est reparti. Si cela vous intéresse, ils sont définitivement une avenue à explorer. Ils sont vendus par HÖM en paquet de 4 avec des très jolis imprimés.

 

Crédit photo: Christine Lacaze

 

✤ ✤ ✤

 

Utilisez-vous déjà des cotons et/ou mouchoirs lavables ? 

Related Posts with Thumbnails

Author: Christine

Fondatrice de Réinventer le Quotidien, Christine est la rédactrice en chef du site. Elle est titulaire d’un B.A en marketing obtenu à Dublin et d’un M.A. en communication de l'UQAM. Le jour, elle est stratège en contenu, rédactrice web, journaliste et naturopathe; tandis que le soir, elle est une maman et une conjointe épanouïe. Christine est passionnée par la santé, le bien-être, la Slow Life, le minimalisme, la cuisine, les voyages, les relations humaines et aime créer des ponts entre chacune de ses passions. Son credo? « Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité. »

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This